Translate

coup d'œil

Follow by Email/Suivez-moi

kolbenthann ?

mardi 10 mars 1970

069 ma bio

Bribes éparses à ordonner et assembler en la grande œuvre... Prétentieux avec ça !
*
30/01-1946 Je suis né à Colmar "à la maison", mais j'ignore l'heure. Le lendemain, papa m'a déclaré à l'état civil : Charles, Hubert, début de "my bio", 
10/03-1946 Mon baptême en l'église Saint-Joseph à Colmar, la famille de papa présentera mon parrain et la famille de maman ma marraine. C'est aussi le deuxième anniversaire de mariage de papa et maman.
50100 151 10.04 ++ fracture MIG, Lundi de Pâques
L'accident, date présumée de ma double fracture "MIG", membre inférieur gauche, a eu lieu... Le Dr SITTLER, sur la table de la cuisine va de plâtre de marche en plâtre de marche sans radiographie. Le dossier obtenu des archives des HCC, l’actualisation partielle ne résout pas le “chantier”, mais permet de combler QQ vides, à suivre,
*
Papa en avait marre. Il m'emmène chez le Dr FALLER, médecin du sport et responsable auprès des donneurs de sang, qu'il connaît des événements, fêtes, foot et dons. Là, ça ne traîne plus ! Le Dr KUHLMANN à Pasteur, pratiquera quatre interventions avant son décès. L'hôpital me "démobilise", en l'an 1959, en janvier et en avril fracture tibia droit. Auparavant, le Dr MOLÉ prend le relais.


10/04-1951 au 26/04-1951 HCC Chirurgie Enfants
Bât.10 3e étage, chambre 52, hospitalisé avec maman

13/04-1951 Greffe 1 tibia D + plaque et vis, Dr KUHLMANN Jacques
- 2
06/11-1951 au 04/12-1951 HCC Chirurgie Enfants
Bât.10 3e étage, chambre 52, hospitalisé avec maman et papa 
16/11-1951 Greffe 2 prélèvement de papa Dr Kuhlmann, 9
- 3
11/06-1953 au 07/11-1953 HCC Chirurgie Enfants 
Bât.10 3e étage, chambre 53, avec les grands, chambre de 8, mais nous sommes, 10, 12
02/07-1953 Greffe 3 prél.10/2cm tibia droit, 4 fils nylon + 2 greffons tissu spongieux, copeaux et cartilage crête iliaque, plâtre pelvi-dorso-pédieux Dr D Kuhlmann
- 4 et 5 
08/02-1954 au 16/01-1959 HCC Chirurgie Enfants 
02/06-1954 Greffe 4 prél.15/2cm fémur motocycliste, 3 vis, plâtre pelvi-dorso-pédieux Dr D Kuhlmann
>>varicelle et en "Contagion" du 29/12/55 au 07/01/56
>>08/05/-1956 ablation vis ostéoropose autour
>>30/08-1956 Greffe 5 dite tibiale massive, Dr Lucien Molé
>>artério.13/2, 18/4, 22/7-57, 2/1-58... incision, dénutation, anesthésie...
>>plâtre de marche / appareillage, appareil type "cuirassier" en jargon 14-18 qui m'a cassé le tibia droit...
- 6
04/04-1959 au 27/10-1959 HCC Chirurgie Enfants
17/04-1959 Greffe tibia droit, crête iliaque droite vers tibia droit après fracture MID...
23/10-1996 Gondreville relève le défi et m'équipe
Auparavant... J'avais envisagé l'amputation, mais le Dr GARDONE jacques...vous !
bibi
04/04-1997 HCC Réeducation, kabat "one" 
J'avais un rendez-vous le 1er, mais encore dans l'ancienne configuration, le


Dr MEYER-FLECK m'invite de revenir avec ma botte de sarmiento dont j'ai pris livraison hier à Gondreville.
16/04-1998 Au printemps, je remarche, différemment, suite à quarante ans de "cuirassier". Moult greffes, plaques et vis devaient corriger une double fracture soignée en tant qu'entorse. Le milieu hospitalier me lâche, avec un très fort raccourcissement qui m'impose un appareil fer-cuir baptisé cuirassier dans le jargon 14-18. Cela ne m'empêchera pas de pratiquer les sentiers, chemins de ma tendre enfance, c'est à dire les deux, trois parcours que pratiquaient mes parents, grands-parents, oncles et tantes. Randonnée, à l'époque, n'était pas le mot utilisé. Il s'agissaient de sorties estivales, premières vacances d'après guerre, et, avant mon accident, j'étais de la partie. Cela m'a marqué.
Catastrophe
Gondreville en catastrophe, la veille, après avoir dîné tard à "La Luna" avec Michel du team 
a2i, chez moi, assis sur le rebord de la baignoire, je constate que ma botte de sarmiento est brisée... 
24/03-2004 Gondreville

00/00-1954 Moi et les échecs, accidenté et hospitalisé très jeune, à l'âge de huit ans je ne parlais que quelques mots de français -mes parents, grands-parents et copains de chambrée parlaient alsacien-, je ne savais ni compter, ni écrire. La chambrée, en fait il s'agissait d'une salle d'hôpital qui était mon chez moi quelques années en compagnie constante de dix à douze copains, de dix à dix-sept ans. Eux allaient et venaient. L'un, fils du champion d'Alsace (région française) m'avait initié aux échecs. L'autre, m'inculquait la subtilité du poker c'est-à-dire le bluff. Il m'a beaucoup amusé, depuis, d'intégrer dans mes réflexions, les ingrédients des opposés -échecs et poker-. Ils constituent une excellente combinaison à l'éveil ! Plus tard, j'ai pratiqué quelques années en compétition, mais afin d'éviter l'asile, j'ai totalement arrêté. Redécouvrir "Le Jeu", grâce au web m'apporte beaucoup. Je ne suis plus en dépendance. À présent, je considère les échecs comme un loisir, un jeu et un instrument de partage. De bien entendu il s'agit aussi d'une science accompagnée d'un pied de nez aux scientifiques, d'un art seulement perceptible aux pratiquants, d'un sport... handisport en ce qui me concerne. Merci d'être arrivé jusque là !
En 2016 l'on m'initie à un tout autre poker.

11/01-1988 Bilan ameli 

Ameli pour "CPAM", 1er bilan de santé qui, un, deux ans après mènera à la préscription du STALTOR. En effet, ...

00/00-0000 J'ai initié un ex-ami aux échecs et au fur et à mesure des parties une connivence s'est instaurée. C'était du "Sa Majesté boirait un chivas©", "Sa Majesté est d'accord pour..." et je lui répondais oui "Son Excellence".


00/00-1998


08/08-2001 arrêt Staltor 

18/09-2001 le Dr NAESCH me reçoit en "urgence urologie" des soucis latents catalogués infection urinaires, prostatite. Là, le Dr Jacques GARDONE, m'envoie. 15/11-2010 Au lieu de m'apprêter et d'aller au boulot, je bois abondamment et retourne me coucher. Ce n'est que le lendemain...
21/07-2005 Dr JUNG, mon PSA ne l'affole pas plus que ça.
12/08-2005 Dr DEBRAS biopsies de la prostate
30/08-2005 Dr JUNG, ordonnance AVODART
16/01-2011 Cahin-Caha...
Aujourd'hui, après déjeuner, mon barda sur le dos, nous nous dandinerons cahin-caha, à Pasteur.
17/01-2011 L'on m'enlève un rein
25/01/2011 Faute de place mgen, je rentre chez moi
06/08-2015 Mon médecin, histoire de faire le point... examens sanguin, urinaire et échotomographie... suivi post gravitz...
20/08-2015 Passage au laboratoire
28/08-2015 Mon radiologue préconise la vérification d'un "petit" polype par endoscopie...
22/09-2015 À l'hôpital endoscopie, lavage vessie, endoscopie... je rentre avec une sonde urinaire...
24/09-2015 Quarante huit heures plus tard, endoscopie, rendez-vous est pris pour
l'initiation à l'autosondage et une hospitalisation mi-novembre...
12/11-2015 Biopsie de la vessie 
26/11-2015 Rendez-vous chez le Dr JUNG, l'examen du 12/11 m'a laissé pantelant. Il ne s'agit pas d'un cancer, mais l'ablation reste en recours de soins. Depuis hier, prise d'une "spécialité" pharmaceutique, produit supposé me soigner, retapisser la vessie.
03/01-2016 Nuit de 2 au 3, je suis hospitalisé en urgence aux urgences. Au matin, je suis admis en néphrologie oú l'on me sauve mon rein restant. Je vais resté équipé d'une sonde jusque après l'arrangement de la prostate.
15/03-2016 Aujourd'hui, j'ai rendez-vous chez mon urologue.
19/05-2016 Résectomie laser de la prostate et abandon de la sonde
On sait que l'intrus occupe la surface équivalente à une pièce de cinq cents, cet après-midi, une scanographie pour le stack (15:00).
07/07-2017 Cancer selon biopsie du lundi, souche identique à celui du rein 2010. Le Dr me l'annonce avec ménagement. Le résultat du scanner n'est pas encore connu à cette heure-ci. Lundi 10, une réunion décidera du meilleur soin et un appel m'indiquera le "mode d'emploi". Je rentre.